Les 5 Meilleurs Podcasts Spécial Sexe pour réchauffer votre rentrée

Des anciennes fresques que l’on retrouve sur les murs du Lupanar de Pompéi aux portails du porno 2.0, les supports visuels forment la première porte d’entrée vers la sexualité. Tout semble passer pas le regard, qui semblait jusqu’ici désespérement masculin et pourtant. Une nouvelle voie érotique se dessine peu à peu, celle de la voix justement, et pas n’importe laquelle, celle de la Femme. Voici 5 podcasts sexe à écouter, seul(e), à plusieurs, les mains libres, pour une rentrée olé olé…

Si les discours consacrés à la fameuse chose (comprendre sexe) sont régulièrement accusés d’alimenter nos vilains instincts voyeuristes, alors faisons taire l’image, et montons le son. Média de l’intime par excellence, le podcast associe à la perfection la proximité du son qu’offre la radio avec la liberté de ton que permet le web. Le podcast devient alors le terrain de prédilection de ce sujet universel qu’est le sexe.
Avec cette sélection de nos 5 podcasts préférés érotiques et/ou didactiques, vous pourrez (re)découvrir des pratiques, des histoires et des savoirs. A bon entendeur !

Sex and Sounds, de Maïa Mazaurette

Dans Sex and Sounds la journaliste Maïa Mazaurette, chroniqueuse sexo et autrice de l’ouvrage Lever la tête et Sortir du trou propose une vision à l’opposé du classique schéma “un baiser, une caresse, une pénétration et au lit”. Sex and Sounds décrypte « les liaisons fructueuses entre plaisirs d’en bas et sons d’en-haut ». En 3 minutes top chrono, Maïa décortique le sexe de fond en comble, entremêlant anecdotes et analyses détaillées.
Elle y aborde avec beaucoup d’humour et de justesse des thématiques variées autour des sons du sexe : le dirty talking, l’ASMR, le consentement sous la couette, les caractéristiques d’une voix sexy, les bruits que font vos voisins le samedi entre 21h30 et 22h ou encore le célèbre “prout” de vagin. Un podcast follement drôle et décomplexant. Attention, on vous aura prévenu : il n’y a plus de nouveaux épisodes depuis 2018.

Durée : 3 minutes
Sex and Sounds, par Maïa Mazaurette, sur Arte Radio

Voxxx, par Karl Kunt, Lélé O, Mélia Roger et Olympe de G

Voxxx c’est sans doute le plus osé des podcasts présentés ici. Vox comme la voix en latin, XXX comme le sexe. Incontournable du genre et flirtant plutôt avec le podcast pornographique, VOXXX est signé des mains expertes d’Olympe de G (qui se définie comme « pornographe féministe »), et de Lélé O (une camgirl-star à la voix sucrée comme le miel), le podcast compte également d’autres intervenants aussi bien féminins que masculins.
Qu’est-ce qu’on en pense ? « VOXXX est un podcast qui vous invite à des séances de masturbation guidée, imaginées spécialement pour les clitoris fiévreux et les imaginations débridée ». Le podcast s’éloigne volontairement des univers hétérocentrés et du monde parfois glauque de la pornographie. Et pour vous Messieurs, VOXXX se décline aussi en version masculine avec Coxxx, et a lancé Boxxx, un site collaboratif pour créer et partager son propre porno audio. Voxxx est à écouter ici.

Durée : 10 minutes
Voxxx à écouter sur leur site internet

Sur Leurs Lèvres, par Cheek Magazine

Quel mystère plus grand pour un homme hétéro que celui du sexe féminin ? Comment se remettre de ses premiers échecs amoureux ? Et le fameux clitoris, il est où en fait ? Dans le podcast Sur leurs lèvres, réalisé pour Cheek Magazine, Julia Tessier interroge quatre garçons à la conquête du bas-ventre, quatre aventuriers qui déambulent d’explications décousues, en croyances confuses mais dont l’apprentissage va grandissant au gré des épisodes. Il y a Nathan, pragmatique, champion de la comparaison (« Le sexe féminin ? Beaucoup de variétés, alors que peu d’éléments. Comme un musée de la chaise ! »). On y rencontre Mathieu, fils de gynéco, qui se dit attentif « comme un chien à l’arrêt » quand il s’agit de détecter un orgasme.
Raphaël, expert en poils pubiens (ou plutôt en l’absence de poils pubiens) et enfin Guillaume, qui se pose en observateur doucereux de ses propres pérégrinations. Quatre récits drôles et touchants. A écouter juste ici.

Durée : 4 épisodes de 25 minutes environ chacun
Sur Leurs Lèvres, par Cheek Magazine

Le Cabinet de Curiosité Féminine

Alexia Bacouël, aujourd’hui sexothérapeute, a dans une vie antérieure vendu de la lingerie et des sextoys ; décontenancée face à l’absence criante d’informations relatives à la sexualité féminine, elle décide le 8 mars 2013 (date forte on en convient) de créer en collaboration avec la blogueuse Camille Emmanuelle, le Cabinet de Curiosité Féminine.
Le Cabinet de Curiosité Féminine c’est quoi ? A l’origine il s’agit d’une association qui s’interroge sur la place des femmes dans la société, qui s’engage dans un militantisme pour l’égalité femme-homme et qui lutte contre toutes les discriminations et violences. L’association ouvre alors son site, diffuse des chroniques, des dessins et des podcasts. Mais son originalité tient dans la mise en place d’ateliers, véritables espaces de liberté et de partage où l’on traite de tous les sujets liés aux sexualités. Les podcasts s’en font l’écho le plus fidèle, on y parle de tout ce qui touche à la sexualité féminine (masturbation, clitoris, cunnilingus, infertilité, sexualité après la grossesse etc.) et ils sont à retrouver sur le site du Cabinet de Curiosité Féminine.

Durée : épisodes d’une heure environ chacun.
A écouter sur leur site Cabinet de Curiosité Féminine ou sur Anchor by Spotify.

CtrlX

Vous êtes plutôt du genre à battre des cils devant de jolies phrases savamment écrites ? Alors CtrlX saura toucher votre cœur. Ici on se délecte de textes érotiques et pornographiques dont la qualité littéraire n’est plus à prouver depuis belle lurette : Boris Vian, Philip Roth, Guillaume Apollinaire, Pierre Louÿs. La voix des auteurs(rices) est mise ‘en boîte’ le temps d’épisodes qui durent de 5 à 20 minutes. Au gré des épisodes on se laisse gagner par l’écriture sulfureuse des Onze mille verges, ou des Caprices du sexe de Louise de B ou encore du Rideau Levé de Mirabeau. Derrière ce projet un brin « premier de la classe » se cache un « collectif de femmes et d’hommes, journalistes, acteurs du numérique, de la littérature et du théâtre » qui souhaitent « s’ériger en contre-point aux images explicites diffusées sur le Net, souvent dégradantes pour la femme (mais aussi, de fait, pour l’homme) ». Tous les goûts sont dans la littérature. A écouter sur le site CtrlX .

Durée : de 7 à 30 minutes par épisode
CtrlX

 

À propos de l’auteur
Ludivine Melchior
Couteau-suisse née à la curiosité insatiable, Ludivine a vogué d’aventures professorales en aventures ‘it mode’, le coeur toujours chantant. Lors de ses pérégrinations aventurières, les mots sont toujours restés le supplément d’âme nécessaire à sa santé mentale, bienvenue dans une des pièces fétiches de son cabinet de curiosités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *